• Comment supporter la souffrance morale ou physique ?

  • Commentaires

    1
    Colette1 Profil de Colette1
    Mercredi 4 Mai 2011 à 17:55

    La souffrance est un sentiment de désagrément associée à un dommage ou à une menace de dommage corporel, matériel ou morale.

     « Les mots douleur et souffrance peuvent prêter à confusion et demander une attention particulière. Parfois, ils sont synonymes et interchangeables. (2) Parfois ils sont utilisés en opposition l'un à l'autre, par ex. "la douleur est physique, la souffrance est mentale". Parfois, un mot désigne une variété de ce que désigne l'autre mot, par ex. "la douleur est la souffrance physique", ou "la souffrance est la douleur physique ou mentale sévère". Parfois encore, les gens utilisent d'une autre façon ces deux mots ». Source Wikipédia

     La souffrance dans la religion juive, chrétienne et musulmane est une épreuve qui rapproche de dieu.

     Selon la religion musulmane «La grandeur de la récompense va de pair avec la grandeur de l’épreuve. Allah, quand Il aime les gens, les éprouve. Celui qui accepte l’épreuve avec abnégation aura la Satisfaction d’Allah ; et celui qui oppose son mécontentement, Allah sera mécontent de lui » 

    (Tirmidhi ).

     Enfin, je pense que la souffrance nous fait réfléchir, nous montre notre vulnérabilité. Les larmes attendrissent le cœur et nous ramènent à la réalité. On prend conscience de nos limites. 

    Elle nous apprend à accepter certaines choses. Il y a des vérités qui sont cruelles, mais on ne pourra jamais les assujettit, ou les modifier. Mais seulement les accepter. Dans la religion musulmane dieu nous recommande de tourner vers lui afin de trouver la paix.

    «N’est-ce point par l’évocation d’Allah que se tranquillisent les cœurs ? » 

    [Sourate 13 (le tonnerre (Ar-Raad:verset 28]. 

    2
    Colette1 Profil de Colette1
    Vendredi 6 Mai 2011 à 09:52

    c'est le propre de l'homme la souffrance et même des animaux,la douleur physique se double de la souffrance morale qui la renforce provoquant des troubles et des désordres sous forme de divers malaises,tout cela dépend de notre organisme et de notre physique.A vous de vous exprimer et de distinguer la souffrance physique de la souffrance  morale


     

    3
    Colette1 Profil de Colette1
    Mardi 31 Mai 2011 à 16:40

    comprons la souffrance physique de la souffrance morale,c'est un peu le bien du mal,la souffrance est partout elle est autour de nous,elle est en nous,l'homme essaye de se défendre son instinct de vivre s'oppose sans cesse contre tout ce qui menace de le détruire,sera t'il capable à assumer la souffrance,à la maitriser à la supporter à la transformer de manière à faire de cette maitresse de mort une maitresse de vie.Tout état d'âme est un accompagnement de ceux qui souffrent,ondit que toute souffrance affine l'homme,l'aide à réaliser pleinement son humanité,or une belle oeuvre qui conciste à réaliser l'idéal de DIEU dans notre vie ne s'accomplit pas sans tatonnements,sans efforts,sans résistances en un mot sans souffrance.Le meilleur de nous même nous le devons souvent à la souffrance.DIEU a dit à la femme tu enfanteras dans la douleur mais ce n'est pas un chatiment

    4
    une inconnuecolinett
    Lundi 20 Juin 2011 à 14:39

    la souffrance est humanitaire,pourquoi tant de souffrance dans le monde,je parle de souffrance morale,phyqique c'est que le monde actuel est imparfait,les humains ont tendances à ce disputer le pouvoir ce qui donne lieu à des guerres des souffrances,freud déclare que la souffrance physique devient souffrance normal,à vous de la définir,la souffrance fait partie de notre vie à nous de la supporter si nous le pouvons

     

     

    5
    Colette1 Profil de Colette1
    Samedi 13 Août 2011 à 20:17

    la souffrance nous souffrons tous un jour  ou l'autre etr nous nous révoltons pourquoi nous pourquoi pas  d'autres,oui aujourd'hui je me révolte je viens d'être piqué par une abeille,je pensais mourir, pourquoi toujours les mêmes,après réflexion je me suis dite regardes autour de toi il y a pire,reprenons courage car la vie mérite d'être vécue ne nous plaignons plus,réagissons car la vie est courte

    6
    Nawfel
    Mardi 16 Août 2011 à 13:55

    La souffrance, la joie,  l’amour, la déception, le malheur ne sont connus que par  l’homme raisonné.

    Parfois, je passe à côté d’une poubelle et je vois un chat qui plonge sa tête dans les déchets pour se nourrir et je remercie dieu qui m’a donné un cerveau pour manger décemment.

    Parfois, mes yeux voient un chat en train de faire ses besoins dans la rue sous les regards moqueurs des passants,  je remercie dieu qui m’a donné un cerveau pour s’éloigner des personnes quand je  défèque afin de préserver ma dignité.

    Quand je marche dans la rue, parfois, je vois un chat ou un chien males qui se baladent les testicules et le pénis en l’air et je remercie dieu qui a crée de quoi en s’habille pour se protéger du froid et du soleil et qui m’a donné un cerveau pour s’habiller correctement afin de préserver mon honneur.

     

    Quand je pars vers la mosquée, je vois, souvent, un fou seul assis à la manière des singes à côté d’un immeuble regardant les passants  avec ses yeux exorbitants et vide de sentiment. Les jeunes de se quartier l’exclu, se moque de lui, le fui et le laisse seul.

    Et qui peut nouer une amitié avec un fou qui bave,  roule les yeux dans tous les sens et ronge ses ongles ?

    Certainement cette personne ne connaît pas la tristesse, la souffrance, la malchance…Mais il ne connaît pas aussi le bonheur, la joie, la magie de la musique, la suavité des parfums, la délicatesse des mets, la beauté des couleurs, la caresse d’une femme et d’innombrable choses merveilleuses de ce monde.

    Je pense que vivre sans cerveau, c’est vivre sans espoir, sans rêve, sans dignité, sans …, c’est vivre comme les bêtes.

    Ainsi  Je pense que l’homme doit être toujours content parce qu’il a un cerveau qui le distique des autres êtres irraisonnés.   

     



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :